Sélectionner une page

Voici, du site Wikipédia, le compte rendu global des records du tour du monde à la voile, classés par sens du parcours, monocoque/multicoque et solitaire/équipage.  Attention, Wikipédia ne garantit pas encore l’exactitude des données.

   Pourquoi ce tableau des records du tour du monde à la voile m’intéressent donc tant ?  Pour la bonne et simple raison que plusieurs multicoques se livrent à l’heure actuelle à des essais en mer en vue du Trophée Jules Verne qui se disputera prochainement.

   Or, on a assisté récemment à des records de vitesse assez surprenants, sur des parcours beaucoup plus cours, parmi les multicoques de course au large de 60 pieds ou plus, dont Groupama 3 et Hydroptère, pour n’en citer que deux pour l’instant.

   Côté multicoques en équipage, le dernier record du tour du monde à la voile de 50 jours et des poussières, réalisé par Bruno Peyron à bord d’Orange, ne sera pas facile à battre.  Toutefois, vu l’entraînement intensif des équipages et les progrès en matière de conception des multicoques et de leurs accessoires depuis 2005, tous les espoirs de battre ce record de 50 jours en équipage sont permis.  Et qui sait si ce même record pourrait bientôt être aussi défoncé par le skipper d’un multicoque en solitaire… 

   Côté monocoques en solitaire, le tout dernier record de 84 jours réalisé de Michel Desjoyeaux sur Foncia est particulièrement remarquable du fait que la distance à parcourir au cours de l’édition 2008-2009 du Vendée Globe, était augmentée par le repositionement vers le nord de la barrière des glaces dans le Pacifique sud pour des raisons de sécurité.  Cet allongement du parcours correspondait grosso modo à deux jours de navigation ou un peu plus.

   Bref, nous allons de surprise en surprise et, personnellement, j’attends le Trophée Jules Verne de pied ferme pour voir les résultats qu’il produira.