Sélectionner une page

Succession de problèmes…

Vincent Riou qui s’était porté au secours de Jean Le Cam qui avait chaviré non loin du Horn a vu son propre mât s’effronder auojurd’hui peu après le passage du Horn, alors qu’il faisait route vers le canal Beagle avec Le Cam à son bord.

Rappelons que Riou avait dû effectuer plusieurs passages au ralenti près de VM Matérieux afin de permettre à Le Cam de sauter à son bord. Au dernier passage, mission de transbordement réussie.

Toutefois, l’outrigger de Riou a accroché la quille de VM Matériaux qui pointait en l’air. Sitôt Le Cam à bord de PRB, les deux hommes ont fait empanner PRB pour se dégager de VM Matériaux chaviré, et ont tenté de consolider son gréement affaibli par l’incident.

Malheureusement, malgré toute les précautions du monde, la réparation n’a pas tenu assez longtemps pour permettre à Riou de se réfugier dans le canal Beagle, plus au nord. Le mât de PRB s’est abbatu alors que PRB était à quelque 7 nautiques au nord-est du cap Horn.

Les deux skippers ne semblent pas en danger car le noroît dans la zone du Horn les porte au sud-est, loin des cailloux heureusement. En outre, un remorqueur chilien devrait les rejoindre en début de journée demain pour ramener PRB et son équipage à bon port.

Notons que Riou avait jugé plus sage de prendre Le Cam à son bord plutôt que d’attendre les secours chiliens en route vers le lieu du chavirage de Le Cam. Il craignait en effet que le Cam, prisonnier de VM Matériaux toute une nuit de plus dans des températures ‘horniennes’, si je puis dire, ne souffre d’hypothermie et de manque d’oxygène à bord de VM Matériaux qui s’était crêpé le chignon suite à la perte de son bulbe de lest dans une mer malcommode.

D’aucuns estiment que le bulbe de lest de VM Matériaux a faussé compagnie au bateau après un choc contre un OFNI, au moment où son skipper s’apprêtait à se diriger vers le Horn. On connaît le suite des péripéties de Jean le Cam.

Pleins feux dans les prochains jours sur Riou et son sort dans cette édition tumultueuse du Vendée Globe. On compte, suite au chavirage de Le Cam et au démâtage de Riou, 13 concurrents en lice contre les 30 au départ des Sables d’Olonne il y a 59 jours. L’assistance de Riou à personne en danger ne sera certainement pas retenue contre lui au classement de la course. Au contraire !

Le Horn en a vu des choses se produire dans ses parages. Si seulement il pouvait parler…