Sélectionner une page

Jourdain (2e) vient de percuter un cétacé. Veolia s’est arrêté net. Jourdain examine les dommages avant de faire savoir s’il lui faut de l’aide extérieure. Il a déjà découvert des fissures sur le pont et sur la coque. La quille heureusement est en place, de même que bulbe de lest.

Desjoyeaux touche du vent faible dans l’anticyclone de Sainte-Hélène. Sa moyenne tombe à 10 ou 11 nœuds. Il devrait retrouver du meilleur vent sous peu.

Le Cléac’h (3e) marche bien et fait route au nord à 12 nœuds de moyenne, à 750 nautiques du leader.

Riou a eu le feu vert du jury de la course pour réparer son gréement sans pénalité à Puerto Williams.

Le hic : comment amener un nouveau mât dans ces parages lointains de Patagonie ? Il est toujours dans le classement de la course. Il songe se faire remorquer jusqu’à Ushaïa, en Argentine, une fois les problèmes de passeport de Le Cam réglés.

Davies pense arriver par le travers du Horn dimanche matin. Elle ne pousse pas son bateau et découvre la beauté des albatros. Plus d’un skipper a connu un moment de cafard en quittant le Pacifique sud, sachant qu’il ne verrait plus d’albatros pour un bon bout de temps.

Tu fais bien de contempler ces magnifiques créatures, Sam ! Dans une entrevue accordée au quotidien britannique The Guardian (merci du tuyau, Danny !), elle avoue ne pas vouloir gagner la course à tout prix mais simplement ‘faire une bonne course’. Au prochain Vendée Globe, son but sera d’être la première à la ligne d’arrivée, dit-elle d’un ton assuré.

Guillemot poursuit sa descente vers le Horn derrière Davies mais sans pouvoir la rattraper du fait qu’il ne peut pas envoyer toute la toile. Il espère bien réparer avant la remontée de l’Atlantique et hausser sa moyenne pour arriver dans les premiers en temps compensé (cause déroutage vers Yann Eliès), aux Sables d’Olonne

La plupart des skippers en course passent leur temps à réparer des pépins et des problèmes d’usure du matériel après deux mois de chevauchée fantastique. Pour les uns, les pépins sont toujours les mêmes (rail de grand-voile, pilotes auto, électronique, etc.), pour d’autres des avaries nouvelles plus ou moins graves. Détails à venir.

Aucune mise à jour significative de la situation de Jourdain à signaler ce soir. On verra demain matin, en espérant que si dégâts il y a, ils soient limités.